Les perspectives du vélo a assistance électrique stimulent les acteurs de la montagne

Montanea dans le cadre des journées Full montagne a organisé une table ronde sur ce thème le 15 juin à Chambery.

Malgré les efforts des territoires et stations de montagne pour équiper et aménager des tracés pour toutes les pratiques du VTT du spécialiste au débutant avec des pistes normalisées, l’observation des volumes de pratiques n’est pas à la hauteur des attentes.

L’expérience du VTT a montré que la technicité associée a un niveau d’exigence physique a découragé de nombreux pratiquants. Les perspectives d’une aide mécanique ouvrent de nouvelles perspectives.

Les nombreux intervenants de la montagne et de la filière vélo par leurs visions croisés ont apporté des éléments réponse : fabricant, aménageur, encadrant, gestionnaire de remontée, responsable sécurité, prestataire, territoires….

Depuis 5 ans les VAE connaissent un fort développement des ventes et un élargissement de la gamme. Ce type de matériels permet à toutes les formes de pratique d’apporter un confort et un niveau de performance inégalé qui permet d’accéder à de nouveaux parcours jusque-là inaccessibles.

Les témoins ont beaucoup insisté sur les difficultés pour rentabiliser un parc de VAE qui représente un investissement moyen de 3000 € par vélo. Les pistes pour améliorer la rentabilité sont à la fois de développer une offre complète : location, encadrement, transport, voir hébergement dans le cadre d’itinérance, mais également d’améliorer la mise en réseau des acteurs pour aider à commercialiser cette offre.

Ce point est un nouveau frein qu’il convient de lever !

L’analyse du cabinet Alliances en tant que consultant tourisme spécialisé en activités de pleine nature et nos propositions pour rentabiliser un projet :

Développer un projet d’activité économique à partir d’un parc de VAE impose de dépasser la position de loueur pour évoluer vers une offre de découverte, apprentissage et organisateurs de séjours à vélo. C’est à cette condition que l’on peut envisager de :

  • Diversifier les clientèles : familles, les urbains, les pratiquants à la recherche d’offres performantes, les entreprises en séminaires, les groupes étrangers, les groupes d’enfants….
  • Augmenter le taux d’occupation de son parc avec des utilisations en semaine et en week-end
  • Allonger sa saison en délocalisant son activité durant l’hiver
  • Apporter une plus-value d’offre sur des services d’organisation : réservation des prestations liées à l’itinérance
  • Développer une offre d’apprentissage et d’encadrement à partir de stages et de sites techniques
  • Valoriser sa connaissance des itinéraires et des lieux incontournables pour vivre de belles expériences

Articles récents


Prendre contact avec le Cabinet Alliances

Cabinet conseil en développement touristique

Cabinet Alliances
Conseil en développement touristique

9 ZA PERACHE- 63114 COUDES

Tél. : 04 73 96 96 96
Fax : 04 73 96 65 50
contact@cabinet-alliances.fr

Cabinet Alliances – Consultant tourisme – Conseil en tourisme – Conseil en développement touristique – Conseil en projets touristiques – Financement de projets touristiques – Stratégie marketing tourisme – Coaching de projets touristique Accompagnement de projets touristiques – Business plan tourisme – Marketing Touristique – Subvention tourisme
Aides hébergement touristique.

*Champs obligatoires