La commercialisation touristique freinée par l’organisation territoriale

Cabinet Alliances20/07/2016 Statégie de développement touristique

Face aux enjeux de compétitivité et d’efficacité de l’argent public, l’application de la loi sur la commercialisation touristique s’avère un frein.

Les prestataires touristiques qui souhaitent démarcher des clientèles en offrant des produits et des services complets doivent, soit être détenteur d’une autorisation via Atout France, soit s’appuyer sur une structure intermédiaire.

Le recours à une structure intermédiaire publique de type office de tourisme par un service payant (le plus souvent par commission), n’apporte pas nécessairement un volume d’affaire conséquent, mais il permet d’améliorer la visibilité et de constituer un produit pertinent. Cependant, il convient d’observer dans le cas des structures publiques (office de tourisme, département, région), que les limites de compétences sont également les limites territoriales.

Cette règle anodine s’avère souvent un frein majeur qui confronte le prestataire à une triste réalité et un sentiment d’impuissance d’autant plus grand que le territoire est étroit : commune ou communauté de communes pour les offices de tourisme…il vaut mieux ne pas être situé en limite.

Cette problématique est d’autant plus criante que ces structures n’ont ni la volonté, ni le savoir-faire, ni le plan d’action adapté à la démarche de clients groupes ou individuels. Le prestataire touristique qui est confronté à la nécessité de multiplier les canaux de diffusion pour améliorer la visibilité de son offre ne peut que regretter ses limites territoriales qui ne peuvent correspondre à ses objectifs quant à sa zone de chalandise.

L’organisation des compétences territoriales en particulier dans le domaine de la commercialisation touristique est donc bien un frein à la commercialisation de produits touristiques par les acteurs publics.

David Paquet – Consultant en Tourisme spécialisé en développement commercial

Articles récents


Evolution des projets associatifs face aux désengagements financiers

Dans un contexte national de restriction budgétaire, le secteur associatif est directement menacé par la diminution des financements pour le maintien de leurs activités et leurs projets de développement. Aucune association n’ignore la menace, mais combien agissent par anticipation pour trouver des solutions alternatives ? Bâtir un nouveau projet associatif et adapter son modèle économique est la solution pour préserver l’avenir.

Lire

Prendre contact avec le Cabinet Alliances

Cabinet conseil en développement touristique

Cabinet Alliances
Conseil en développement touristique

9 ZA PERACHE- 63114 COUDES

Tél. : 04 73 96 96 96
Fax : 04 73 96 65 50
contact@cabinet-alliances.fr

Cabinet Alliances – Consultant tourisme – Conseil en tourisme – Conseil en développement touristique – Conseil en projets touristiques – Financement de projets touristiques – Stratégie marketing tourisme – Coaching de projets touristique Accompagnement de projets touristiques – Business plan tourisme – Marketing Touristique – Subvention tourisme
Aides hébergement touristique.

*Champs obligatoires